godenuit_200

Convaincues d’être
la lie de l’humanité,
elles se sont soudain
trouvées belles dans
ces images.

GO DE NUIT
ABIDJAN,
LES BELLES OUBLIEES 

exposition
Des jeunes femmes se vendent dans la ville d’Abidjan où les clients savent qu’ils vont trouver de fraîchenies, des fraîches de 14 à 25 ans. Venue massivement du nord après la guerre en 2002, ces go pratiquent une prostitution de survie. Oubliées des politiques d’aide au développement, elles vivent dans l’angle mort du monde.

Eliane de Latour a saisi ces jeunes femmes sur le vif, dans leur environnement. Son travail s’est essentiellement centré sur des portraits posés, le jour, la nuit, à la recherche de leur subjectivité dans ces lieux fracassés. Dans un parcours scénographié, l’exposition dévoile une jeunesse sans-filet, massacrée. Révélant ces belles oubliées, Eliane de Latour signe un fascinant geste d’anthropologie engagée.

production Tagama
assistants de terrain
Cool B., Fidel Loue
scenographie Mélanie Cheula
laboratoire tirage Bruno Cordonier
son et musique Eric Thomas
graphiste Pierrick Biovir
comité de parrainage Laure Adler,
Jane Evelyn Atwood, Christian Boltanski,
Tiken Jah Fakoly, Jean Gaumy, Stéphane Hessel, Jean-Christophe Rufin.
en partenariat avec la Fondation de France,
le BICE (Bureau International d’Aide Catholique de l’Enfance), la Fondation VersElles sous égide de la Fondation Caritas, la Maison des métallos
.

Cette exposition est dédiée à Ramatou et Djeneba, mortes dans la nuit du 29 septembre 2010 et à toutes 

ces très jeunes femmes qui ne savent plus comment accompagner la vie.


15 novembre > 15 décembre
du mardi au samedi
de 14h à 20h
le dimanche de 14h à 19h
fermée le lundi
entrée libre 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le temps de l’exposition Go de nuit, la Maison des métallos offre un parcours autour de l’oeuvre filmée d’Eliane de Latour. En cinq films, l’occasion de mieux saisir la richesse et la cohérence d’une démarche mêlant un travail d’auteur et la rigueur de la recherche.

Chaque projection sera suivie d’une rencontre avec la réalisatrice.

>> pour en savoir plus, cliquez ici

godenuit_logo

logo_telerama