clameur

 

 

LA GRANDE CLAMEUR

dans le cadre de (be)au boulot ! : un mois pour questionner le travail !

Pantin, 1980 : face au projet de fermeture de la Manufacture des tabacs, les sept cents ouvriers de l’usine imaginent un projet d’autogestion, interpellent l’opinion publique… Trente ans plus tard, La Nef, à la fois un lieu de programmation à Pantin et une compagnie, revient sur cette histoire ouvrière à travers celle d’un représentant syndical qui a vécu cette utopie aux premières lignes. Une démarche esthétique originale – une marionnette manipulée à vue – place le spectacle dans un décalage bien loin d’un théâtre simplement revendicatif. Entre comédie et tragédie, le ton est aussi bien à l’enquête policière, au roman photo, à l’éloquence des grands discours et à l’élégance surannée d’une poésie de bric et de broc – tout en réveillant les consciences d’aujourd’hui.


texte et mise en scène Jean-Louis Heckel
jeu et écriture scénique Pierre Bernert, Baptiste Étard, Claire Perraudeau
scénographie Baptiste Étard
construction décor Antonin Étard assisté d’Alexandre Vincent
création et régie lumière Julien Paulhiac
création sonore Pierre Bernert
construction marionnettes Carole Allemand, éric Deniaud, Sebastien Puech
remerciements à Bertrand Page pour son témoignage
production La Nef – Manufacture d’utopies

avec le soutien de la Maison du Geste et de l’Image à Paris

29 mars > 8 avril
du mardi au vendredi > 20h
samedi > 19h
dimanche > 16h
tous publics à partir de 12 ans
durée 1h05
tarif spectacle

 

et aussi
PROJECTION
APPEL À TES-MAINS #4

Parallèlement au spectacle, la compagnie La Nef mène une enquête sur le travail. Appel à tes-mains, ce sont des interviews menées avec des parisiens et notamment des habitants du Grand Belleville qui témoignent et déroulent, grâce à leurs mains filmées, le fil de leurs vies. C’est un jeu où la personne interrogée accepte que ses mains « mises en scène » racontent ce qu’elles ont manipulé, ce que ses doigts ont fabriqué. Le projet restitue sous la forme de ces films courts la mémoire, les rêves, le présent de travailleurs, actifs, anciens ou à venir.


réalisation La Nef – Manufacture d’utopies
d’après une idée originale de Jean-Louis Heckel
intervenants Jean-Louis Heckel, Liesel Schieffer, Pascale Blaison
prise de vue et montage Christophe Loiseau


22 mars > 22 avril
projection en continu dans le hall et sur la mezzanine

 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

Autour du temps fort