groenland200

"J'ai rencontré ces femmes [...] Juste le temps de vérifier 
que nous 
avions toutes quelque part une recette 
de gâteau 
au chocolat. Que toutes, chevillée 
au corps, nous avions la sensation d'être trop gentilles,
trop bonnes, clairement de se faire avoir. 
[...]
De là est né 
Le Groenland. La terre à 
découvrir."
Pauline Sales

LE GROENLAND

Marie-Pierre Bésanger
Pauline Sales


Un processus de travail original
Si le Groenland réussit à traiter avec humour et une vérité féroce de la condition féminine dans ses multiples facettes, c'est que la démarche théâtrale de Marie-Pierre Bésanger est basée sur une intimité avec des destins réels : en l'occurrence, une dizaine de femmes avec lesquelles elle a travaillé pendant un an et demi lors de séances d'ateliers.
A l'origine de cette pièce, une commande de la Mutualité agricole du département de la Corrèze. Marie-Pierre Bésanger se voit proposer de monter un atelier/spectacle avec des femmes touchées par le cancer. Le travail dure un an, avec 15 femmes de 20 à 70 ans. Elles écrivent, parlent, improvisent. Naît alors une parole sur la douleur au féminin, sur les vies de mère, de femme, de fille.
A la demande de Marie-Pierre Bésanger, Pauline Sales écrit un texte sur les ateliers : Le Groenland (édité chez les Solitaires Intempestifs). Plus tard remanié, il aborde surtout la question de la relation mère/fille. Pauline Sales le joue seule en scène.

La pièce
Une femme parle à sa fille.
Elle veut l'emmener ailleurs, dans un pays plus froid, plus blanc avec des ours polaires, des traîneaux et des fourrures.
Elle lui parle des fausses et des vraies femmes, de sa naissance, des cheveux blancs sur les tempes, d'un gâteau au chocolat, des hommes, de son père, de l'envahissement.
Sur le chemin, les nouvelles du monde, la violence du quotidien qui vient cogner.
Elles se perdent dans le quartier, dans la ville.
La petite veut rentrer à la maison.
Va-t-elle l'abandonner, la laisser sur le trottoir avec autour de son cou un papier blanc mentionnant son adresse?
Va-t-elle partir seule?

texte Pauline Sales 

mise en scène Marie-Pierre Bésanger 

jeu Pauline Sales 

son Laurent Sassi 

lumières Cédric Cambon 

assistante mise en scène Elisabeth Fély Dablemont

photo Patrick Fabre

 
du 14 au 23 octobre
du mardi au vendredi à 20h
le samedi à 19h
le dimanche à 16h

relâche lundi 18

durée : 1h
tarif spectacle

rencontre avec l'équipe artistique
vendredi 15 octobre à l'issue de la représentation.

 

AUTOUR DU SPECTACLE

Le Groenland fait partie de la programmation thématique "Le courage au féminin". Retrouvez toutes les informations sur Le cri d'Antigone, seconde pièce programmée en cliquant ici.


Si vous désirez plus de renseignements sur Marie-Pierre Bésanger, artiste complice, cliquez ici.

`

Une rencontre croisée entre les deux spectacles se tiendra aux métallos le 17 octobre à 18h30. Des intervenantes enrichiront les paroles des deux metteuses en scène : Geneviève Fraisse (philosophe), Thérèse Clerc (présidente de la maison des femmes de Montreuil) et Nadine Jasmin (Maître de conférence de littérature française à l'Université de Strasbourg, fondatrice d'Eclats de voix, auteur de Exploitées ? Le travail invisible des femmes).